Copie_de_CIMG5446


C'est ce que j'ai dit à ma sœur en lui tendant son Wisteria, bien emballé dans du papier rose brillant à pois... A priori, rien d'étonnant... Oui, sauf que ma chère sœurette est née sous le signe des Poissons, donc au mois de Mars !!!


Comment ça, je suis en retard ? A peine, quelques mois, voyons... Une broutille !!!


Tout ça n'a rien enlevé au plaisir, pour elle, de le recevoir et, pour moi, de lui l'offrir et de la voir le porter (personnellement, je trouve qu'elle rayonne dedans... il lui va super bien !)...

CIMG5545 CIMG5548
Dans l'ordre, sans et avec flash... la couleur exacte étant celle de la 2nde photo...

Retour sur Wisteria deuxième du nom, baptisé officiellement Rusty Sisteria et 100 % coton...
Modèle : Wisteria, par Kate Gilbert... On ne le présente plus... (ici, chez moi, sur Ravelry)
Fil : Drops Paris, coloris Rouille, 14.5 pelotes
Aiguilles : 4,5... pour obtenir pile poil l'échantillon indiqué dans le modèle !
Taille : 40.5'
Modifications : J'ai refait les manches de mon premier Wisteria (alias What's Up... Duck?) pour cause de petits trous disgracieux (à mon goût) au niveau des aisselles... Pour celui-ci, j'ai donc rajouté plus de mailles que prévues au moment de reprendre les mailles des manches... Au lieu de 10, comme indiqué, j'en ai relevé 16 et réparti les diminutions tout au long de la manche, afin d'obtenir le bon nombre de mailles au début du diagramme de bas de manche...

Et là, vous comprenez pour quelle raison ma soeur, dans une pose étrange, vous montre fièrement son aisselle... Constatez vous-même, aucun petit trou !

Morale de cette histoire (s'il en faut une...) : Tricoter du coton de cette épaisseur pour un ouvrage de cette taille tient aussi chaud que de la laine... surtout en été (et tricoter de la laine en été, pour un ouvrage qui tient dans la poche, c'est très agréable... bizarrement !)... Et je suis toujours autant fan de ce modèle !

 

Allez, vous reprendrez bien un peu de torsades pour la route...

Copie_de_CIMG5481

Morale de cette histoire (s'il en faut une deuxième...) : Quand on est enfant, on fronce parfois le nez à l'idée d'être habillée comme sa soeur, sachant que la seule chose vous différenciant est la couleur des vêtements en question... Les années passent et on est presque contente d'avoir le même pull que sa soeur... C'est mon cas (bon, on ne va peut-être pas pousser le vice jusqu'à les porter en même temps... quoique...) !

Dans le même ordre d'idée, j'espère pouvoir commencer bientôt un pull, déjà tricoté à ma chère petite maman (des indices : ici & ici), mais pour sa soeur cette fois !

En attendant, les aiguilles (et le crochet ! ) sont très actives entre mes mains !